Répondre – Si la pêche était tout le temps bonne, il n'y aurait plus de plaisir
Votre Nom
Sujet
Message
ou Annuler
En Réponse À
Si la pêche était tout le temps bonne, il n'y aurait plus de plaisir
— by Bruno Mayot (lomechuse) Bruno Mayot (lomechuse)
Quand la pêche est bonne, il faut le dire. Quand la pêche est difficile, il faut le dire aussi!!!

Voilà maintenant plus de 2 semaines que la pêche au lac Memphrémagog est très difficile. Les informations renvoyées par le sonar ne sont vraiment pas encourageantes. De l'éperlan partout dispersés en petits bancs dans l'ensemble de la colonne d'eau!!! Ça n'est pas un bon signe!!! Pour moi, ça veut dire une chose, les éperlans font la fête et ils n'ont pas peur d'être mangé car il n'y a aucun prédateur qui les chasse. C'est le "party" éperlan!!!

Certes, le mois d'août est souvent réputé pour être un mois difficile pour la pêche aux salmonidés car la plupart des espèces ont fait leurs réserves de graisse pour jeuner durant la période estivale. Et quand on sait que certaines espèces de salmonidés peuvent jeûner jusqu'à 30 jours, on n'est pas sorti de notre désespoir de pêcheur. Cependant, il y a toujours quelques poissons égarés, quelques poissons agressifs, ou gourmands!!! Mais là, cette année, on est dans les extrêmes!!! Seuls les poissons de plus petites tailles semblent se nourrir. Les autres semblent avoir encore leur réflexe d'agressivité mais ils mordent du bout des lèvres. Je ne compte plus les attaques qui ne se concrétisent pas autrement que par une frustration du pêcheur car le poisson ne s'est tout simplement pas accroché à l'hameçon.

Certes, les temps sont durs pour la pêche et ça doit se savoir car ce sont les premières journées où je constate que le nombre de pêcheurs a fondu comme neige au soleil. C'est sûr, les pêcheurs sont une grande famille et ils se parlent. Le bouche à oreille fonctionne à merveille. La pêche est très difficile, les poissons ne sont pas réactifs. Du coup, les pêcheurs désertent!!! Aujourd'hui, samedi 16 août, j'ai compté à peine une dizaine de bateaux. Jeudi, nous étions 4 bateaux. Je n'avais jamais vu ça. L'habituel, le commun, pour ce lac, c'est souvent au dessus de 40 bateaux qui sillonnent ces eaux à la recherche du trophée de truite grise, arc-en-ciel, brune ou ouananiche. L'espoir fait vivre mais la dure réalité de la nature est toujours plus forte!!!

Ce n'est pas les attaques qui manquent, ni même l'action. Du poisson, on en prend mais c'est du format "mini" : petites ouananiches et petites truites grises agrémentent souvent nos journées de pêche mais....ce n'est pas ce qu'on recherche!!!!!!


Cependant, une lueur d'espoir est venu frapper à nos portes ces derniers jours avec le refroidissement de l'eau, les nuits fraîches et les journées nuageuses. Les informations du sonar sont plutôt encourageantes et semblent évoluer dans la bonne direction. Les éperlans se regroupent et quelques poissons semblent redevenir actifs.

Depuis la forte pluie de mercredi, les conditions météorologiques ont changé et le température de l'eau de surface a diminué de 3°C. Il semblerait que cela ait eu son effet sur les poissons. Il semble y avoir un éveil et la présence que quelques poissons actifs!!! Ainsi, jeudi, avec Alain et Francine, nous avons pris plusieurs ouananiches, quelques petites truites grises et une belle arc-en-ciel de 3 livres.





Samedi 16 août, avec Jean-François et son partenaire de pêche, nous avons aussi eu le plaisir de prendre quelques petites ouananiches, 2 petites truites grises et 2 belles arc-en-ciel de 2 et 4 livres.





Alors, comme on dit souvent.... Le meilleur est à venir!!!! Du moins, espérons le car la saison touche à sa fin rapidement.
Lomechuse Guide de pêche aux Salmonidés
Lac Memphrémagog et Rivières du lac Ontario
Bruno Mayot
819-209-5633
info@lomechuse.com
www.lomechuse.com