Et une ouananiche de 7 livres de plus!!

Posté par Bruno Mayot (lomechuse) Bruno Mayot (lomechuse)
Options
Rapport de pêche du 19 juin 2014.

Eh oui, c'est le temps de la ouananiche au lac Memphrémagog, c'est indéniable!!

Mais, comme à chaque année, du moins, depuis que je pêche le lac Memphrémagog, j'ai pour mon dire qu'il y a un phénomène de mode aussi chez les poissons!!! À chaque année, il y a toujours un leurre, une couleur ou une technique qui fonctionne mieux que les autres et qui nous permet de se démarquer pour cibler les grosses ouananiches du lac Memphrémagog.

J'ai trouvé le leurre "en vogue" cette année. Il m'a valu la pêche miraculeuse du mardi 17 juin dernier (voir : La pêche miraculeuse ). Alors, c'est sûr qu'il allait se faire tremper pour la journée du jeudi 19 juin.  Cependant, il faut toujours considérer les autres facteurs aussi. La température de l'eau, le vent, l'ensoleillement sont aussi des facteurs qui peuvent jouer sur la présentation du leurre fétiche.

Ainsi, jeudi, il est 5h30 du matin, David et Sébastien m'accompagne à la pêche au lac Memphrémagog. Je réinstalle le même "set-up" qui m'a valu la pêche de mardi. Pourquoi changer une recette gagnante d'il y a à peine 2 jours!!!  Mais, les conditions ont changé, l'eau de surface s'est réchauffée et malgré une vitesse de traîne accrue, nous n'arrivons à décider que des perchaudes!!!!   Ooops, mauvais signe.....

Mais, je me souviens aussi d'une autre "vérité" sur la pêche : "le bon leurre, au bon endroit, au bon moment" auquel je rajouterai souvent : " À la bonne vitesse et la bonne profondeur "..... La vitesse me semblait bonne, j'ai donc choisi de changer la profondeur. Cela fit toute la différence, enfin la journée de pêche commençait!!!

Elle débuta tranquillement avec une arc-en-ciel de 3 livres. Puis, cela augmenta avec une arc-en-ciel de souche steelhead estimée entre 4 et 5 livres, car celle-ci eu le dessus sur le pêcheur en réussissant à se décrocher à l'aplomb du bateau (nous avons quand même bien eu le temps d'apprécier sa taille et ses couleurs magnifiques).

Vint rapidement par la suite, la cerise sur le gâteau..... Attaque violente, moulinet qui crie (une plainte stridente signe de toute une pièce de poisson!!!), canne pliée en deux qu'il fut difficile de sortir du porte-canne tellement le poisson était pesant.... Je passe la canne a Sébastien et je lui dis, amuse toi, prends ton temps, c'est un très beau poisson que tu as au bout de la ligne!!!

Quelques minutes de combat pour ramener ce poisson au bateau. Nous ne savons pas encore ce que c'est, ni quelle taille elle a, car elle ne nous a pas faire l'honneur de se montrer. Elle est au pied du bateau et elle garde le fond. Soudainement, le poisson entame une course vers la surface et elle nous a tous surpris avec une saut majestueux à quelques centimètres du côté du bateau!!! Elle était tellement proche qu'elle aurait pu retomber directement dans le bateau mais ce saut ressemblait à un décollage de fusée, une poussée franche et nette à la verticale. Elle est restée suspendue dans les airs comme si on vivait un ralenti dans une vidéo.

Nous avons pu apprécier sa taille et sa beauté et j'ai vu Sébastien réalisé enfin quel poisson il avait au bout de la ligne. Il a surement reçu une grand décharge d'adrénaline à ce moment là car j'ai senti qu'il se concentrait pour être sûr d'embarquer ce majestueux animal.

Lorsque celle-ci fut dans la puise, ce fut le soulagement et le temps des félicitations. Grands sourires, cris de joie et accolades. Le verdict de la pesée la fit osciller à 7 livres tout rond. La plus grosse ouananiche à vie pour Sébastien!!!



Le reste de la matinée fut plus frustrant avec plusieurs gros poissons qui furent échappés dont notamment, une autre ouananiche de la même taille que la précédentre (entre 6 et 8 livres) qui finit par se décrocher au bateau alors que le combat était quasiment terminé. Mon pauvre David était vraiment frustré et je le comprends!!! David, ne t'en fais pas, tout vient à qui sait attendre!! La prochaine sera encore plus belle!! :)

Au total, nous avons eu 8 attaques de gros poissons, 8 combats mais seulement 2 d'entre eux furent concrétisés par le verdict final : la poisson dans la puise.
Ce fut une journée mémorable tout de même. De très bons souvenirs en excellente compagnie, Merci David et Sébastien.

2 Commentaires

classic Classique list Liste threaded Arborescence
Simon Simon
Répondre | Arborescence
Ouvrir ce message en vue arborescente
|

Re: Et une ouananiche de 7 livres de plus!!

Félicitation Bruno, là on commence à jaser saumon :)
Bruno Mayot (lomechuse) Bruno Mayot (lomechuse)
Répondre | Arborescence
Ouvrir ce message en vue arborescente
|

Re: Et une ouananiche de 7 livres de plus!!

Merci Simon :)
Lomechuse Guide de pêche aux Salmonidés
Lac Memphrémagog et Rivières du lac Ontario
Bruno Mayot
819-209-5633
info@lomechuse.com
www.lomechuse.com